Heures creuses et Heures pleines : Comment savoir quel-est le meilleur choix ?

Heures creuses et Heures pleines : Comment savoir quel-est le meilleur choix ?

Le tarif « heures creuses/heures pleines » est le tarif le plus conseillé par les fournisseurs d’électricité (fournisseurs alternatifs et historiques). Mais cette formule tarifaire est-elle adaptée et intéressante pour tous les profils de consommation ?

Les heures creuses

Pour connaître vos heures creuses, contactez votre fournisseur.
La formule Heures Creuses permet de payer son électricité moins cher à certains moment de la journée, plus précisément au moment ou la demande d’électricité est la plus faible. Il est recommandé d’utiliser vos appareils électroménagers comme votre sèche-linge, votre machine à laver, ou encore votre lave vaisselle, pendant ces plages horaires.

Les heures pleines

Quand il ne s’agit pas des heures creuses, il s’agit donc d’heures pleines. Le tarifs des heures pleines est légèrement plus élevé que le tarif de Base.
A savoir, l’abonnement donnant droit aux tarifs heures pleines/heures creuses est plus cher que l’abonnement de Base. Le principe s’applique à tous les compteurs d’électricité, Linky compris et à tous les fournisseurs d’électricité (fournisseurs historiques et fournisseurs alternatifs).
Vous souhaitez passer sur l’option heures creuses/heures pleines ? Il vous suffit d’en faire la demande à votre fournisseur.

Plages horaires et équipement

  • Les plages horaires des heures creuses sont variables d’une commune à une autre;
  • La durée totale de ces heures creuses est de 8h par jour;
  • Ces horaires sont fixés par votre gestionnaires de réseau. Votre fournisseur n’a donc pas la main sur ces horaire;
  • Si vous disposez d’un contrat heures creuses/heures pleines, vos horaires seront indiqués au dos de votre facture d’électricité;
  • Il n’est pas possible de choisir, ni de choisir les horaire.

Si vous êtes équipé d’un chauffe-eau électrique, reliez-le à un contacteur qui déclenchera la mise en chauffe au moment où le tarif bascule en heures creuses, cela vous permettra de faire des économies.
C’est au propriétaire de l’habitation de prendre en charge l’installation de ce contacteur.
Le changement de compteur est quant à lui nécessaire dans certains cas (lorsque vous possédez un compteur électromécanique) et sera facturé directement au locataire.

Les heures creuses : avantageuses ?

Vous disposez de l’option heures creuses ? Pour être certain que la double tarification est financièrement avantageuse et intéressante pour vous, munissez-vous de votre calculatrice.

  1. Tout d’abord, relevez les consommations heures pleines et heures creuses de l’année précédente;
    (Vous trouverez cette information sur votre facture annuelle.)
  2. Ensuite, vous devrez relever les tarifs de Base et ceux du service heures creuses / heures pleines en vigueur chez votre fournisseur et qui correspondent à la puissance de votre compteur;
  3. Il ne vous reste plus qu’à multiplier votre volume de consommation par les tarifs indiqués puis à comparer les résultats.
    Pour un même volume de consommation (exprimé en €/kWh), auriez-vous payé moins cher en option Base ? Ou bien au contraire, avez-vous réalisé des économies grâce à cette formule duale ?

Le seuil de rentabilité de la formule heures creuses/heures pleines pour un abonné EDF

Au 1er août 2017, le prix du kWh d’EDF au tarif réglementé TTC coûte :

  • 0,14 830 € en option Base (à partir d’une puissance de 9 kVA)
  • 0,12 520 € en heures creuses (HC)
  • 0,15 930 € en heures pleines (HP)

Le coût d’un abonnement pour un compteur d’une puissance de 9 kVA s’élève à :

  • 118,74 € en option Base
  • 140,65 € en option heures creuses/heures pleines

En résumé 

Pour une consommation d’électricité aux tarifs réglementés avec un compteur de 9 kVA, en date du 1er août 2017 :

  • Pour une consommation supérieure à 35 % en période d’heures creuses, l’adoption de la formule HC/HP est rentable.
  • Pour une consommation inférieure à 35 % en période d’heures creuses, l’option Base est plus économique que la formule HC/HP.

Articles associés