domotique

Réduire votre facture d’énergie grâce aux objets connectés : la domotique

 

 

domotique

En moyenne, l’énergie représente 10% du budget des Français. Ainsi, il est indispensable de bien en maîtriser la consommation. Cela est possible grâce à la domotique, c’est-à-dire que les objets connectés permettent de contrôler les appareils électroniques et, de ce fait, diminuer les factures d’énergie.  Par exemple, grâce à votre smartphone ou votre tablette, où que vous soyez et à n’importe quel moment de la journée, vous aurez une visibilité sur votre consommation d’énergie. Donc, vous serez en mesure d’optimiser chaque poste et de faire des économies significatives. (Entre 15% et 30% de réduction sur votre facture annuelle.) Plusieurs objets connectés comme les thermostats intelligents ou les climatiseurs autonomes ont un impact positif sur vos factures d’énergie.

 

 

Les différents équipements pour la domotique

Les équipements suivants sont interdépendants et complémentaires :

  • la programmation domotique permet de programmer des scenarii avec l’éclairage et le chauffage,
  • les appareils domotiques soit les objets connectés en eux-mêmes,
  • les automatismes, comme le portail et les volets motorisés se déclenchent automatiquement,
  • les réseaux sans fil ou câblés garantissant la communication de tout le système domotique,
  • la commande à distance permet de gérer et piloter tous les appareils connectés à distance (via smartphone, tablette, ou ordinateur),
  • les capteurs c’est-à-dire les détecteurs (présence, fumée, température…) et les alarmes qu’ils déclenchent (signaux visuels ou sonores).

 

Réduire vos facture d’énergie grâce à la domotique

La domotique vous aide à éviter le gaspillage énergétique

La moitié de la consommation électrique annuelle des appareils s’effectue en mode veille. Les appareils électroménagers en veille représentent plus de 10% de la consommation électrique d’un logement.

Pour consommer moins, installez des appareils connectés. Par exemple, les prises connectées fonctionnant via WiFi ou Bluetooth permettent de mieux gérer la consommation d’électricité. Elles arrêtent vos appareils en veille qui consomment trop d’électricité et les charges en périodes d’heures creuses.

L’éclairage est aussi une source de perte d’énergie et représente pratiquement 20% de la consommation électrique. La domotique peut aider à réduire la consommation : la lumière se déclenche seulement s’il y a quelqu’un dans la pièce et s’éteint sinon.

 

Maîtriser le chauffage et la climatisation grâce à la domotique

Généralement, le chauffage (gaz ou électricité) représente plus de 60% de votre facture énergétique. La climatisation coûte environ 15 centimes de l’heure pour un appareil de puissance 2,5 kW. Économiser de l’énergie est donc primordial afin de réaliser des économies.

Vous pouvez choisir des appareils avec des systèmes d’ouverture automatisés, c’est-à-dire qu’ils gèrent directement la perte d’énergie, sans que vous ayez à intervenir. Le chauffage se coupe automatiquement si de l’air frais entre dans une pièce (fenêtre ouverte par exemple).

Vous pouvez aussi programmer vos appareils dans le but d’optimiser l’énergie délivrée en fonction de vos périodes d’absence et vos périodes de présence.

Les objets connectés (thermostats connectés ou climatiseurs intelligents) permettent une réduction de vos factures d’énergie car ils prennent en compte la température extérieure et les prévisions météorologiques.

 

 

Des exemples de domotique

Le thermostat connecté

Le thermostat connecté permet que chaudières et radiateurs soient connectés à votre smartphone et/ou tablette. Vous pouvez gérer ces équipements de chauffage à distance et donc contrôler la température interne dans votre logement. Dans certains cas, le thermostat connecté permet aussi de gérer votre consommation d’eau.

 

Les volets motorisés

Les volets motorisés sont programmés pour s’ouvrir et se fermer selon la température extérieure. Un seuil pré défini de la température externe indique le moment quand les volets vont se fermer.

 

Le climatiseur connecté

La climatisation en fonctionnement représente plus de 100 euros sur la facture énergétique mensuelle. La domotique propose donc des climatiseurs connectés intégrables à votre système domotique. Ainsi, si vous coupler le climatiseur connecté et le chauffage connecté vous allez optimiser votre consommation. La box domotique gère l’allumage, l’extinction et le réglage de température du chauffage et de la climatisation afin d’atteindre la température que vous désirez en limitant les pertes d’énergie. De plus, la box domotique gère votre consommation d’eau avec un thermostat connecté, ou encore grâce à un pommeau de douche connecté.

 

 

Les objets connectés vous aident à maîtriser votre consommation

Les prises électriques connectées (smart plug)

Les appareils en veille consomment de l’électricité : les smartplugs coupent automatiquement les appareils électriques lorsqu’ils sont en veille et activent le courant pour les recharger en période d’heures creuses. Les prises électriques intelligentes vous permettent de réaliser 10% d’économies.

 

Le réseau électrique connecté (smart grid)

L’installation d’un réseau électrique connecté permet de contrôler votre consommation d’électricité en temps réel. En effet, il gère toute l’installation électrique de votre maison et adapte la demande d’électricité en fonction de vos besoins. Le compteur Linky comptabilise la consommation électrique de votre logement. Linky vous donne la possibilité de consulter en temps réel votre consommation d’électricité. Vous pouvez ainsi la transmettre à votre fournisseur d’énergie et Enedis, le gestionnaire du réseau d’électricité, pour obtenir une facture de consommation réelle.

 

L’éclairage domotique

Les ampoules connectées se contrôlent à distance toujours via votre smartphone et/ou tablette. Vous avez la possibilité d’allumer et d’éteindre la lumière à distance. Vous pouvez aussi contrôler l’intensité et la couleur de la lumière. L’éclairage domotique est possible grâce à des capteurs de présence et des scenarii préprogrammés.

 

L’électroménager

Les marques se lancent dans la domotique en créant des appareils électroménagers (aspirateurs, réfrigérateurs, cafetières…) connectés. Il s’agit de vous faire gagner du temps et du confort, mais aussi de faire des économies d’énergie puisqu’ils sont conçus pour consommer moins et uniquement en phase d’utilisation.

 

 

Des économies grâce à la domotique

Le prix des installations

Selon le type d’équipements, les outils de contrôle et la technique de connectique utilisée (Bluetooth ou WiFi), le prix de chaque objet connecté varie. Par exemple, le pont Wi-Fi est plus fiable et plus stable qu’une connexion Bluetooth, il est donc plus cher. Si vous installez de la domotique lourde pour une maison de 100m², comme un réseau Smart Grid, des ouvrants automatisés et plusieurs points de contrôle d’énergie, comme des thermostats connectés, le coût d’installation se situera entre 5 000 et 20 000 euros, en comptant la remise aux normes NFC 15-100 de tout le réseau électrique.

La domotique lourde comprenant un réseau smart gird ou encore des thermostats connectés peut coûter jusqu’à 20 000€.

La domotique est aujourd’hui un marché qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Elle est désormais accessible à tous les budgets. Voici le prix des systèmes domotiques accessibles à tous. Il faut rajouter le prix de la pose. 

 

Objets connectés Tarifs
Volets battants motorisés  300€ à 800€
Volets roulants motorisés 100€ à 1000€
Portail battant motorisé 500€ à 1500€
Portail solaire coulissant 300€ à 900€
Porte de garage motorisée 100€ à 350€
Thermostat connecté environ 250€
Climatiseur connecté environ 200€
Pommeau de douche connecté 70€ à 90€
Prise connectée (smartplug) 20€ à 100€

 

Les premiers objets à installer en domotiques sont :

  • un thermostat connecté,
  • des radiateurs WiFi,
  • des volets roulants connectés,
  • un pommeau de douche connecté.

 

Sachez que les aides sont nombreuses et diminuent votre investissement de départ. Pour y être éligible, il faut que votre projet domotique s’intègre à une visée globale d’économies d’énergie. Ces aides financières sont:

  1. le crédit d’impôt à 30% aussi appelé crédit d’impôt transition énergétique (CITE) : il concerne les travaux d’économies d’énergie, par exemple les volets isolants ou les appareils de programmation de chauffage. Afin de bénéficier de ce crédit d’impôt, les équipements doivent être installés par un professionnel garant de l’environnement (RGE). Le logement doit être votre habitation principale depuis deux ans au moins. Les 30% s’appliquent sur le prix du matériel hors taxes et hors coût d’installation.
  2. l’éco-prêt à taux zéro : mêmes conditions que pour le crédit d’impôt à 30%.
  3. la TVA à taux réduit 5,5% : elle est valable sur l’achat des volets isolants ou des appareils de programmation des équipements de chauffage, mais aussi sur le coût des travaux d’installation.
  4. la TVA à taux intermédiaire 10% : elle est valable sur l’achat des matériaux et sur la main d’œuvre, dans le cadre de travaux d’entretien ou d’amélioration du logement.
  5. la subvention de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) : elle concerne les propriétaires qui rénovent leur logement et respectent un gain de performance énergétique de minimum 25% grâce à l’aide de la domotique, l’Anah subventionne jusqu’à 50% du montant des dépenses (limite de travaux fixée à 20 000€).

 

 

La domotique vous permet de faire un de grandes économies d’énergie. La domotique, c’est bon pour votre portefeuille et la planète ! Alors, lancez-vous !