facture d'électricité

Orange, en chemin sur le marché de l’électricité en France ?

Avec pas loin de 260 millions de clients à travers le monde, Orange est actuellement un des leaders mondial en matière de Télécom. Mais le géant de la télécommunication ne compte pas s’arrêter là. En effet, celui-ci aspire à diversifier ses activités. Avec la création en 2017 de Orange Bank (né d’un partenariat entre Orange et Groupama), ils sont devenus la première banque en ligne 100% mobile.

C’est désormais sur le marché de l’électricité que l’entreprise souhaite s’ouvrir, en devenant fournisseur d’énergie.

Quels sont les fournisseurs d’énergie actuels ?

Avant l’ouverture à la concurrence en 2007 pour les particuliers (2004 pour les professionnels), EDF avait le monopole. Mais depuis cette date, on compte des dizaines de fournisseurs en France, avec des prix toujours plus attractifs. Parmi les grands noms, on retrouve Engie, Direct Energie, Total Spring, ENI et bien d’autres. Chacun propose alors différentes sources d’énergie parmi 3 grandes classes, que sont les énergies renouvelables, les énergies fossiles et l’énergie nucléaire (celle qui domine le marché actuellement).

Logo Direct Énergie

 

 

 

 

 

 

 

Comment Orange souhaite se faire une place sur le marché de l’électricité ?

L’entreprise a un grand atout, elle a déjà fidélisé des millions de clients dans le domaine de la  télécommunication. Selon Stéphane Richard, le PDG, l’objectif serait de créer une offre groupée, comprenant Télécom et électricité, ce qui serait alors une grande première en France.                                                                                                                                                          Orange n’en est pas à son coup d’essai. L’entreprise s’est déjà ouverte au marché de l’énergie dans d’autres pays, comme en Pologne, où on ne dénombre pas moins de 200 000 clients, ou encore dans certains pays d’Afrique.                                               

Pour rivaliser avec les autres fournisseurs, l’entreprise proposerait d’utiliser des énergies renouvelables, encore minoritaires sur le marché, ou encore pratiquer des tarifs à la baisse. Orange pourrait également s’associer à Total, qui, lui aussi, vient de rentrer dans la concurrence énergétique.

Cette nouvelle activité reste encore théorique, et fait partie des souhaits de diversification de l’entreprise parmi d’autres.

 

Articles associés